Quelle gouvernance et quelles actions pour un projet d’éducation populaire qui réponde aux défis de l’avenir ?

Le Secours Populaire de l’Hérault s’est engagé dans un travail prospectif pour construire des comités et antennes qui répondent aux défis de l’avenir.  Le travail social classique est confronté aujourd’hui à ses limites : il ne permet plus de sortir les gens de la pauvreté mais ne fait que, au mieux, les accompagner, quand il n’écarte pas durablement des personnes du droit commun (non-recours…). Les initiatives qui montrent un autre rapport aux personnes en situation de précarité font la preuve d’un nouveau dynamisme, d’une remobilisation des personnes et d’un nouveau contrat social qui s’instaure, pas forcément autour de l’emploi mais autour de la solidarité. Or, c’est ce contrat social qu’affirme le secours populaire  Continue reading

L’impact du passage en Junior Association sur les trajectoires des jeunes

A l’occasion des 20 ans du Réseau National des Juniors Associations, l’association a souhaité engager un travail de recherche sur le parcours de ces jeunes. Que sont devenus ces jeunes? Dans quelle mesure cette expérience a participé d’une découverte / affirmation de leur goût pour l’engagement dans la cité, le travail collectif, ou encore l’invention et la concrétisation de projet ? Cette expérience a-t-elle engagé les jeunes dans un processus d’émancipation?

Virginie Poujol, va analyser les résultats de l’enquête quantitative et qualitative qui a été réalisée auprès de jeunes pour mieux comprendre leur parcours et l’apport des JA dans celui-ci. Les travaux seront rendus public à partir du mois de mars 2018.

Sur ce qu’est une Junior association, voir le site : https://juniorassociation.org/index.php

Enregistrer

Enregistrer

La prévention spécialisée dans le Gard

L’association va s’engager dans un travail de fond sur la réécriture de son projet d’intervention. L’occasion pour l’équipe de salariés et d’administrateurs de repenser ses pratiques et modalités d’interventions au service d’un territoire.

A travers la demande telle quelle a été formulée par les dirigeants de l’association, nous pouvons percevoir deux questionnements. Le premier concerne la question de la coopération, le second les pratiques professionnelles. La question de la coopération est sensible mais essentielle pour construire une intelligence collective au service du territoire, elle peut être un levier pour agir[1]. Continue reading

« Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? »

« Aujourd’hui les formes de participation des jeunes à la vie de la cité se diversifient. C’est ce que révèlent plusieurs enquêtes récentes sur le sujet. En effet, ces dernières années sont marquées par de fortes évolutions dans les pratiques citoyennes des jeunes, qui réinterrogent leur rapport à la politique et à la démocratie et qui se traduisent notamment par un renforcement des engagements associatifs et politiques. De nouveaux espaces démocratiques, d’échanges et d’interactions et des initiatives d’encouragement à la participation citoyenne apparaissent alors en marge des partis traditionnels, dans l’espace public ou encore sur Internet.

D’un point de vue générationnel, dans quelle mesure les jeunes entretiennent-ils un rapport spécifique avec la démocratie et la politique ? Qui sont les jeunes qui s’engagent et quelles sont leurs motivations ? Y-a-t-il des manières innovantes de faire de la politique ? Quelles sont les nouvelles formes de participation à la vie de la cité ? Quels instruments sont mis en place pour développer et renouveler cette participation citoyenne ? Finalement, ces pratiques expérimentales redynamisent-elles la démocratie ou bien au contraire la fragilisent-elles ?

Le 14 décembre 2017, les Rencontres de l’INJEP apporteront des éclairages en s’appuyant sur les recherches récentes et ouvriront le débat, dans le cadre de tables rondes associant acteurs, chercheurs et décideurs politiques sur la montée en puissance de la parole citoyenne des jeunes dans l’espace public. »

Lors de la table ronde Table ronde Participation citoyenne et numérique, Virginie Poujol aura l’occasion de revenir sur les enseignements de l’évaluation Éducation populaire et pratiques numériques pour et par les jeunes que le Léris a réalisé en 2016.